Harry Potter s’invite dans un projet novateur au campus de Chambly

Temps de lecture : 3 minutes

Une initiative pour briser l’isolement et raviver l’esprit de communauté a été lancée la semaine dernière au campus de réadaptation de Chambly. Intitulé « Projet de vie campus », ce concept est basé sur des défis mensuels stimulants auxquels peuvent participer toutes les unités et différents services du campus.

Instigué par les cheffes Maude Chouinard, Mélissa Dupras et Stéphanie Bouchard et l’agente administrative Marie-Hélène Gagné, le projet a la volonté de créer un environnement où l’entraide et le sentiment d’appartenance sont au cœur de chaque activité.

Inspiré par l’univers magique d’Harry Potter, le campus a été divisé en quatre maisons. Chaque maison compte un certain nombre d’unités et de services pour encourager la coopération et l’entraide. Ce mois-ci, le défi sous le thème « La rencontre des sorciers » permet à chaque maison d’accumuler des points lors de tournois d’échecs et de compétitions sportives interunités. Des brunchs thématiques sont aussi organisés.

Des événements spécialement conçus pour les adultes sont également prévus, offrant à chacun l’opportunité de renforcer les liens avec leurs collègues.

Un gala pour clôturer cette première édition du projet se tiendra en juin prochain. La maison ayant accumulé le plus de points sera alors récompensée et célébrée pour ses efforts!

« Je suis confiante que cette nouvelle approche renforce nos liens avec les jeunes et avec nos collègues en plus de multiplier notre engagement et notre plaisir au quotidien », confie Maude Chouinard, cheffe intérimaire à unité L’Étoile du Nord.

« Je vois ce projet comme un regroupement de l’ensemble des acteurs de notre communauté, autant chez les jeunes que chez les employés. C’est un projet qui favorise le développement d’un sentiment d’appartenance à notre organisation en créant une solidarité entre les différentes unités et de la motivation chez le personnel. C’est une occasion de favoriser l’entraide et d’améliorer les relations au travail », ajoute Marie-Ève Giroux, coach en action au campus.

« Ce projet rajoute du plaisir dans le campus et nous avons hâte de découvrir les activités que nous allons pouvoir faire » – témoignage de jeune de l’unité du Mistral.